association atelier o.merijon versailles
cours de dessin et peinture
 

MERIJON COURS DE DESSINS ET PEINTURE A VERSAILLES

exposition-philippe-lemant-atelier-merijon-2019

les peintres de l'association "Atelier Mérijon" exposent
°
Exposition "De l'abstrait au figuratif du 14 au 16 juin 2019, atelier-mérijon-versailles
°
Exposition "De l'abstrait au figuratif du 14 au 16 juin 2019, atelier-mérijon-versailles
°
Exposition de Brigitte Micheau-S-oullard à l'Atelier des Sources, Meudon Bellevue
°
Exposition "De l'abstrait au figuratif du 14 au 16 juin 2019, atelier-mérijon-versailles
°
°
Exposition de Christian Tillier en avril 2019 à l'atelier O.Mérijon
Les visages apparaissent et nous interpellent. Est-ce ce profond silence, ce non-dit, ou bien ces figures qui nous envoutent et nous envoient un aveu secret ?Sommes-nous devant un miroir ?Ces dissemblances nous appellent à la communion. Point de confidences ici, ou tellement cachées, hypothétiquement juste une annonce pour une relation silencieuse.O.Mérijon
°
Exposition de Christian Tillier en avril 2019 à l'atelier O.Mérijon
Les visages apparaissent et nous interpellent. Est-ce ce profond silence, ce non-dit, ou bien ces figures qui nous envoutent et nous envoient un aveu secret ?Sommes-nous devant un miroir ?Ces dissemblances nous appellent à la communion. Point de confidences ici, ou tellement cachées, hypothétiquement juste une annonce pour une relation silencieuse.O.Mérijon
°
Exposition de Claire Bazil en avril 2019

 

L’art de Claire Bazil exprime l’intensité d’une vie en quête de transcendance. Découvertes comme une activité principale à des moments de sa vie marqués par l’épreuve, les peintures de Claire débusquent bien au delà des apparences visibles les traces sensibles d’une expérience de l’abstraction pure. Certes les références à des paysages, à des personnes, à des monuments sont souvent à l’origine des motifs, mais il serait vain de chercher dans la toile la ressemblance avec la réalité parce que le travail de peinture obéit à une nécessité intérieure, celle de livrer une expérience inédite de notre part mystérieuse. Fidèle à la grande tradition de la création artistique, Claire Bazil nous donne à voir quelque chose de l’invisible. L’invisibilité est essentielle, elle est comme une source qui délivre la dimension mystique de ce que nous vivons au quotidien. S’il n’y avait que la visibilité immédiate, notre vie serait sans grâce, seulement fonctionnelle, soumise au pragmatisme le plus étroit. Les artistes ont ce don de voir ce que nous ne voyons pas naturellement. Ils ont le génie de saisir l’origine spirituelle de toutes choses. Au commencement de toutes réalités perçues par les humains, il y a le souffle qui fait que la création est une expression divine. Et c’est pure joie de se laisser emporter par le jeu des compositions souvent fondées sur les mouvements subtils des couleurs qui s’écoulent et se répandent en rythmes animés. La force des tonalités, l’invention de teintes soutenues, une palette toujours pleine de colorations vibrantes, témoignent de techniques picturales nombreuses et parfaitement maîtrisées. Chaque tableau est une victoire sur les opacités du mystère de l’Esprit à l’origine du monde et procède d’un travail acharné pour vaincre les résistances de la matière, les désespérances de la vie et les exodes incessants des hommes et des femmes. Mais aussi chaque création correspond à un moment de contemplation baignée d’harmonie apaisante. A chacun de poursuivre l’expérience de la vision transcendée, de se laisser surprendre par une sensibilité éprouvée par la technique picturale et animée par le goût du mystère, à chacun de devenir, avec Claire Bazil, l’artiste visionnaire de l’au-delà de toutes choses… Alors la vie ressemblera à la vie voulue par Dieu.

Jean-Paul Deremble, Historien d'Art

 

°
°
°
°
°

 

Pour sa prochaine exposition, la ville de Rueil-Malmaison a choisi un sujet inédit dans les musées de Paris et d’Ile-de-France : la vallée de la Creuse comme source d’inspiration artistique entre 1830 et 1930. Démarche audacieuse ! La promenade qui sera offerte, à travers des oeuvres graphiques et peintures, démontrera le rôle peu connu que cette vallée a joué dans les grandes aventures qui ont marqué l’Histoire de l’Art. Pendant un siècle, les paysages entre Berry et Limousin révèlent leur intérêt artistique à des peintres classiques, modernes ou avant-gardistes, dont le séjour dans cette région reste encore aujourd’hui un moment moins connu de leur vie et de leur production. Théodore Rousseau, Claude Monet, Francis Picabia, Othon Friesz, Anders Osterlind, Armand Guillaumin, tous sont venus en Creuse pour capturer la beauté de cette «mignonne suisse» comme se plaisait à l’appeler George Sand. Les oeuvres présentées dans l’exposition retracent l’histoire du foyer artistique de la vallée de la Creuse qui se distingue, dès 1832, grâce à Victor et Jules Dupré qui attirent d’autres paysagistes à la recherche de motifs pittoresques. Une partie importante de l’exposition sera consacrée aux paysages impressionnistes autour de deux figures majeures : Claude Monet et Armand Guillaumin. Le premier y débute le principe des séries en réalisant dix-sept variations picturales du même motif, le dernier y travaille pendant près de 30 ans et transforme la Creuse en site de référence artistique en utilisant, bien avant les premiers Fauves, les couleurs pures. Une vingtaine de ses oeuvres seront, exceptionnellement, présentées à l’Atelier Grognard. Entre 1900 et 1930, les paysages de la Creuse continuent d’attirer les peintres en recherche d’innovations plastiques comme Othon Friesz ou Francis Picabia mais la mise en eau du barrage d’Éguzon en 1926 met brusquement fin à cette aventure creusoise qui aura accueilli, pendant près d’un siècle, plus de 400 artistes venus de toute l’Europe. L’importance du foyer artistique de la Creuse dans l’histoire de l’art a longtemps été éludée alors que s’y déroulèrent de nombreuses expériences picturales majeures. La conception de cette exposition inédite est le fruit d’un important travail mené sous la gouverne de Véronique Alemany, commissaire scientifique de l’exposition et historienne de l’art. De nombreuses oeuvres d’art, jamais montrées en Ile-de-France, ont été restaurées pour l’occasion.

 

°
153 ème Salon de Versailles association atelier o.merijon

 

153 ème Salon de Versailles

Maïssie

(Marie-France Archaimbault)

fait partie de cette exposition

 

°

 

Claire Bazil

fait partie de cette exposition

 

ATELIER MERIJON VERSAILLES
HTML/contactangouleme.php